Les huiles essentielles
Les bienfaits des huiles essentielles sont nombreux. Les huiles essentielles sont utilisées en médecine et en aromathérapie pour leurs différents bienfaits. L'huile essentielle n'est pas forcément un corps gras, elle doit être utilisée avec grande précaution car il s'agit d'un concentré de plantes. Ce site présente les bienfaits de chaque huile et ses indications. Pour utiliser des huiles essentielles, il est nécessaire de se référer à une personne compétente : médecin par exemple. Les différentes huiles et substances listées ici sont des produits actifs qu'il convient de manipuler avec précaution et tenir hors de portée des enfants.
Quand utiliser les HE ?
Quand utiliser les huiles essentielles ? Les huiles essentielles sont toutes différentes et s'utilisent combinées en recette. Elles sont utilisées comme expectorant naturel, antifongique, antalgique, antiviral, contre la cellulite, revigorant, tonifiant, cicatrisant ... les utilisations sont nombreuses. Elles sont consommées en massage, dans des diffuseurs d'huiles essentielles, en inhalation, en bain...

Huile essentielle sommeil

Huile essentielle sommeil

S’il y a bien un mal dont souffrent de nombreux français c’est l’insomnie. Elle est due à de multiples facteurs dont le stress.

Il existe des plantes reconnues pour leur effet sur le sommeil et leur action calmante : tilleul, camomille, valériane, houblon passiflore, lavande, mélisse. Ces plantes sont utiles pour leur action sur le sommeil, elles aident à mieux dormir, à ne pas se réveiller.

L’huile essentielle de lavande est utilisée pour ses effets calmants et elle améliore le sommeil. Elle peut être disposée autour du lit, dans le linge. Quelques gouttes suffisent.

La lavande est connue pour ses effets calmants, l’huile essentielle de lavande aussi.

L’huile essentielle ainsi utilisée est positive pour le sommeil.

D’autres huiles essentielles sont utilisées pour retrouver le sommeil : l’huile essentielle de marjolaine, l’huile essentielle de Mélisse et de camomille.

Un bain chaud aux huiles essentielle a des effets relaxants avant de se coucher : camomille romaine,  néroli , lavande mélangé à un sel de bain

L’huile essentielle de lavande a par ailleurs différents propriétés :

Propriétés de l’huile essentielle de lavande. :

-          Antitoxique puissante

-          Fongicide excellente

-          Anticatarrhale, expectorante

-          Cicatrisante en usage externe exceptionnelle

-          Antivirale et stimulante immunitaire

-          Antalgique, analgésique (calme la douleur)

Huile essentielle de thym

Huile essentielle de thym

Le thym est une plante reconnue pour ses nombreux bienfaits. L’huile essentielle de thym est un classique de l’aromathérapie.

Nom botanique : Thymus vulgaris
Type d’extraction : distillation vapeur
Parties de la plante utilisées : feuilles de thym
Couleur : marron clair

Huile essentielle de lavande

Huile essentielle de lavande.

Nom botanique : Lavandula officinalis
Type d’extraction : distillation vapeur
Parties de la plante utilisées : fleurs de lavande
Couleur : transparent, teinté jaune
Consituants : acétate de linalyle, linalol, Terpinenol, cinéole, bêta-caryophyllène, Farnascene
Source : Shirley Prix, Le Cahier Aromathérapie (Hammersmith, Londres: Thorsons, 1993)., 54-5]

Propriétés de l’huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande est fongicide ,  expectorante,   Cicatrisante en usage externe   Antalgique, analgésique ,    Antibactérienne, antivirale…

Utilisations de l’huile essentielle de lavande

acné, les allergies, l’anxiété, l’asthme, le pied d’athlète, des ecchymoses, des brûlures, la varicelle, les coliques, les coupures, la cystite, la dépression, la dermatite, la dysménorrhée, flatulences, maux de tête, l’hypertension, les piqûres d’insectes, un insectifuge, démangeaisons, les migraine, peau grasse, les rhumatismes, la gale, des cicatrices, des plaies, entorses, foulures, le stress, les vergetures, des vertiges, la coqueluche.

Source :Julia Lawless, The Illustrated Encyclopedia of Essential Oils (Rockport, MA: Element Books, 1995), 56-67.]

Bienfaits de l’huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande est une des huiles essentielles les plus connues et les plus utilisées. Les bienfaits de l’huile de lavande sont nombreux, n’oublions pas que c’est cette huile qui a permis a Gattefossé de découvrir et d’explorer les bienfaits de l’aromathérapie suite à une brûlure accidentelle.

Les propriétés calmantes et sédatives font de l’huile Essentielle de Lavande une huile merveilleuse pour aider à détendre, combattre le stress et à favoriser le sommeil. Diluée, c’est une des huiles essentielles les plus sûres.

huile essentielle de lavande - huile essentielle lavande massage - huile essentielle lavande brulure - sommeil - stress

Définition de l’aromatherapie

Définition de l’aromatherapie - Définition huile essentielle

On appelle huile essentielle (ou parfois essence végétale) le liquide concentré et hydrophobe des composés aromatiques (odoriférants) volatils d’une plante. Il est obtenu par distillation ou extraction par solvants (eau, alcool, etc.). Le terme d’huile essentielle laisse entendre que le produit est un corps gras, ce n’est pas toujours le cas.

« Produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement par la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, ou par un procédé mécanique approprié sans chauffage. L’huile essentielle est le plus souvent séparée de la phase aqueuse par un procédé physique n’entraînant pas de changement significatif de sa composition »

L’huile essentielle est un mélange de molécules variées, comprenant en particulier des terpènes (hydrocarbures non aromatiques), c’est-à-dire dérivés de l’isoprène et non du benzène, et des composés oxygénés (alcools, aldéhydes, cétones).

L’obtention des huiles essentielles se fait soit par entraînement par la vapeur d’eau dans une opération de distillation, soit par distillation sèche, soit par expression à froid (zestes). Dans ce dernier cas, une certaine ambigüité existe sur la dénomination d’huile essentielle. Selon l’AFNOR, il faut utiliser le terme d’essence alors que la Pharmacopée française et la Pharmacopée européenne utilisent le terme d’huile essentielle. Le terme d’huile essentielle a été retenu par les spécialistes en pharmacognosie.
La quantité d’huile essentielle contenue dans les plantes est toujours faible, parfois très faible, voire infime.

Les huiles essentielles sont utilisées en aromathérapie pour leur propriétés. Les huiles sont essentielles sont nombreuses et leur utilisation variée.

Définition huile essentielle - définition aromathérapie - propriétés huile essentielle

Définition wikipédia.

Histoire de l’aromatherapie

Histoire de l’aromatherapie - utilisation des huiles essentielles dans l’histoire

En bref, l’aromathérapie est l’utilisation d’huiles végétales volatiles (les huiles essentielles) pour le bien être , psychologique et physique. Le terme “aromathérapie” a été inventéau 20ème siècle,mais l’origine de l’utilisation des huiles essentielles remonte à des milliers d’années.

Les Chinois peuvent avoir été l’un des premiers à utiliser des cultures de plantes aromatiques pour le bien-être. Leurs pratiques consistait à brûler de l’encens pour aider à créer l’harmonie et l’équilibre de l’homme.

Plus tard, les Egyptiens a inventé une machine de distillation rudimentaire qui a permis pour l’extraction du pétrole brut de bois de cèdre. Il est également considéré par certains que la Perse et l’Inde pourraient aussi avoir inventé des machines de distillation du brut, mais il y a peu d’écrit à ce sujet. Huiles de bois de cèdre, clou de girofle, la cannelle, la muscade et de la myrrhe ont été utilisées par les Egyptiens pour embaumer les morts. Quand un tombeau a été ouvert dans le début du 20e siècle, les traces de ces herbes ont été découverts avec des portions intactes du corps.

Les Égyptiens utilisaient les huiles infusées et préparations à base de plantes pour usage spirituel, médicinal, odorisant et cosmétique. On pense que les Egyptiens inventé le terme de parfum .Les hommes égyptiens de l’époque utilisaient le parfum aussi souvent que les femmes.

Les Grecs ont beaucoup appris des Egyptiens, mais la mythologie grecque attribue apparemment le don et la connaissance des parfums aux dieux. Les Grecs ont aussi reconnu les avantages médicinaux et aromatiques des plantes. Hippocrate, communément appelé le «père de la médecine” pratiquait des fumigations pour le bénéfice à la fois aromatique et médicinales.

Un événement majeur pour la distillation des huiles essentielles est survenu avec l’invention d’un tuyau de refroidissement enroulé dans le 11ème siècle (l’alambic).

Avicenne a inventé un serpentin qui a permis la vapeur des plantes et de la vapeur pour refroidir plus efficacement que les distillateurs précédentes qui utilisaient un tuyau de refroidissement droit. La contribution d’Avicenne conduire à mettre davantage l’accent sur les huiles essentielles et leurs bienfaits en permettant une production plus quantitative.

Au 12ème siècle, une abbesse de l’Allemagne nommée Hildegard  distille de la lavande pour ses propriétés médicinales.

AU le 13ème siècle, l’industrie pharmaceutique naît.Cet événement encourage la distillation des huiles essentielles.

Au cours du 14ème siècle, la peste noire a frappé et tué des millions de personnes. Des préparations à base de plantes ont été largement utilisées pour aider à combattre cette maladie mortelle et contagieuse.  On croit que certains parfumeurs ont évité la peste par leur contact permanent avec les aromates naturels.

Au 15ème siècle, de nouvelles plantes sont distillées pour créer des huiles essentielles : l’encens, le genièvre, la rose, la sauge et le romarin. Une croissance de la quantité de livres sur les herbes et leurs propriétés commence à cette époque.

Pendant le 16ème siècle, on peut déja à acheter des huiles à un «apothicaire», et beaucoup d’autres huiles essentielles sont produites.

Pendant le 19ème siècle, la parfumerie est restée une industrie prospère. Le 19ème siècle a également été important scientifiquement : des constituants majeurs des huiles essentielles ont été isolés et identifiés.

Au cours du 20e siècle, la connaissance de la séparation des constituants des huiles essentielles a été utilisé pour créer des produits chimiques synthétiques et les médicaments. Ces découvertes ont aidé la «médecine moderne». Ce fait affaibli l’utilisation des huiles essentielles pour leurs bénéfices médicinales et aromatiques.

La naissance de l’aromathérapie moderne : Gattefossé

Au cours de la première partie du 20ème siècle, un chimiste français du nom de René-Maurice Gattefossé s’est intéressé à l’utilisation des huiles essentielles pour leur usage médicinal. Auparavant, il s’est concentré sur l’utilisation des huiles essentielles aromatiques, mais son intérêt pour leur utilisation médicinale a progressé après un accident. En travaillant, il a brûlé son bras. Par réflexe, il plongea son bras brûlé dans le plus proche liquide qui se trouvait être un grand récipient d’huile essentielle de lavande.

La brûlure qu’il a subi guéri rapidement et ne laisse aucune cicatrice. On attribue à Gattefossé l’invention du terme aromathérapie en 1928 dans un article où il prend en charge l’utilisation de l’utilisation d’huiles essentielles dans leur ensemble, sans les décomposer en leurs constituants primaires.En 1937, Gattefossé a écrit un

livre intitulé “Aromathérapie: Les Huiles Essentielles hormones Végétales” . Il est encore très lu de nos jours.

D’autres aromathérapeutes réspectés du 20ème siècle : Jean Valnet, Madame Marguerite Maury, et Robert B. Tisserand. Jean Valnet est surtout connu pour son travail en utilisant des huiles essentielles pour soigner les soldats blessés pendant la guerre et pour son livre, La pratique de l’aromathérapie , Aromathérapie intitulé à l’origine en français.

B. Tisserand est un aromathérapeute anglais qui est responsable pour être l’un des premiers individus à apporter des connaissances et l’éducation de l’aromathérapie pour pays anglophones.
Il a écrit des livres et des articles, y compris le très respecté publication 1977 L’art de l’aromathérapie .

De la fin du 20e siècle et sur dans le 21ème siècle, il ya une résurgence de plus en plus d’utiliser des produits plus naturels, y compris les huiles essentielles pour

un bénéfice thérapeutique, cosmétique et aromatique. L’utilisation des huiles essentielles n’a jamais cessé, mais la révolution scientifique minimisé la popularité et l’utilisation des huiles essentielles dans la vie quotidienne. La prise de conscience actuelle concernant l’utilisation de matières synthétiques couplés avec la disponibilité accrue de l’information au sein de  l’aromathérapie livres et l’Internet a renforcé l’utilisation des huiles essentielles à usage thérapeutique,

cosmétique, parfum et spirituelle.